Partagez
Aller en bas
Admin
Admin
Messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 55
Localisation : Ile de France
http://toc-toc-toc.kanak.fr

C EST QUOI UN TOC?

le Lun 29 Jan - 22:55
Vérifier, compter, se laver encore et encore, pendant des heures, sans jamais se sentir rassuré, peut être le signe d’un « Trouble Obsessionnel Compulsif » (ou TOC). C’est une forme de trouble anxieux qui se soigne, à bien différencier des petites manies ou inquiétudes que l’on peut ressentir épisodiquement.

Des mots pour les maux
Les « Troubles Obsessionnels Compulsifs » sont aussi appelés « TOCs » et sont une forme de troubles anxieux.
Les « obsessions » sont des pensées obsédantes et angoissantes qui parasitent l’esprit de la personne qui en souffre.
Les « compulsions » sont des actions répétitives qui sont un moyen pour chercher à échapper à l’anxiété générée par ces pensées obsédante
Qu’est-ce qu’un trouble obsessionnel compulsif ?
Les « Troubles Obsessionnels Compulsifs » ou « TOCs » appartiennent au cadre général des troubles de l’anxiété. Les TOCs se caractérisent par des « obsessions » et des « compulsions ».
Les obsessions sont des pensées ou des images envahissantes qui surgissent à répétition et qui sont difficiles à chasser de l’esprit. Elles génèrent souvent de l’angoisse.
Pour essayer de s’en débarrasser, la personne se sent obligée d’accomplir des gestes répétitifs, ou des rituels, que l’on appelle des « compulsions ». Ces compulsions n’apportent souvent qu’un soulagement temporaire à l’angoisse, et le « cycle obsession-compulsion » reprend de plus belle : la personne malade se sent obligée d’accomplir certains rituels qui se répètent de plus en plus souvent et tournent au trouble obsessionnel compulsif. Elle se rend compte que ses obsessions et ses rituels n'ont aucun sens mais elle n’arrive pas àles arrêter.
Les obsessions et les compulsions sont à l'origine d’une souffrance et d'une perte de temps considérable (en général plus d'une heure par jour) et elles ont des conséquences sur le quotidien de la personne, que ce soit au travail, à l’école, à la maison ou dans ses activités habituelles. A l’extrême, certaines personnes souffrent de tellement de compulsions qu’elles ne peuvent pas quitter leur domicile.
La plupart des malades cachent leur maladie à leur entourage, parce qu’ils ne savent pas de quoi ils souffrent, parce qu’ils ont honte ou craignent d’être « pris pour des fous ». Les TOCs isolent et renferment la personne sur elle-même à cause de la honte vis-à-vis des rituels et des pensées. Cet isolement ne va faire qu’aggraver les signes et faire entrer la personne dans un cercle vicieux
leur forme et dans leur intensité. On peut distinguer cependant plusieurs catégories de malades :
• Les « laveurs » qui souffrent de rituels de lavage associés à des obsessions phobiques de contamination et de souillure. Les femmes sont le plus souvent concernées. La victime craint les contaminations pour les autres autant que pour elle-même. Les obsessions peuvent concerner les microbes ou les secrétions corporelles entrainant des rituels incessants de nettoyage, de lavage…
• Les « vérificateurs » sont les personnes qui doutent et sont indécises de manière obsessionnelle. Ils vérifient tout de manière compulsive. Ce TOC touche plutôt des hommes. Ils passent souvent leurs fins de journées à récapituler en détail les actions de la journée.
• Les « obsessionnels-impulsifs » qui luttent de façon angoissée contre leurs pulsions obsessionnelles. La personne a continuellement peur de faire, contre sa volonté, des actes déplacés, immoraux ou même criminels. La résistance face à ces peurs est compulsive et peut amener la personne à poser 500 fois la même question.
• Les « ruminateurs » qui se posent perpétuellement des questions et essaient de tout rationaliser. Ils ont en permanence un sentiment d'incomplétude et d'insatisfaction.
• Les « amasseurs » qui ne peuvent rien jeter, accumulent chez eux des montagnes de papiers ou de déchets.
• Le « syndrome de lenteur primaire » est un TOC moins fréquent que les autres : il entraîne une lenteur excessive dans la vie quotidienne. La victime exécute de manière méticuleuse et excessive chaque action
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum